La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Généalogie autochtone Jean-Claude-Sa'n Béliveau, recherchisteGénéalogie autochtone Jean-Claude-Sa'n Béliveau, recherchiste

     Genealogie autochtoneHomogénéité génétique Racines autochtones des Artistes Québécois et Acadiens -

- Votre nom en langue mi'kmaq  - Traduction  - Chanteurs/chanteuses Autochtones à découvrir -

 - Exemple de généalogie du patronyme - Exemple d'une élaboration de l'arbre des ancêtresTarifs - Partage -

 - L'auteur: Jean-Claude-Sa'n Béliveau -

Découvrez mon site Mi'kma'ki :   - Mi'kma'wisimk - Lois sur les Indiens - Prénoms et noms d'Autochtones connus - Le mot pour désigner la femme -

 

 

 

 

 ______________________________________________________

 


Signification de votre prénom, de votre nom en langue mi'kmaq  /  L'nu piltu'wi'tul wenjui'sitwigtug

Chaque prénom possède une origine, qu'il soit Français, Anglais, etc.
Chaque prénom peut aussi se traduire en langue mi’kmaq, une langue amérindienne parlée au Maine USA, au Québec,
au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Ile-du-Prince-Edward, à Terre-Neuve.

 

Voici quelques exemples :

- "Jonathan" est dérivé du prénom hébraïque "Yehonatan" qui signifie "Dieu a donné" ou "cadeau de Dieu".
- "Léa" possède des origines variées. De l'hébreu "lé'ah" veut dire "lionne de la sagesse"; du latin "lea" ce prénom se traduit par lionne. De "l’akkadien" il possède le sens de "vache sauvage".
- Le prénom "Sandra" est un dérivé du prénom grec "Alexandra" composé des racines grecques "alexein" et "andros". Ces deux mots signifient respectivement "protéger" et "homme".
- Le prénom Maxime vient du prénom latin Maximus qui signifie "le plus grand".

Traduction :

- Le prénom Jonathan se traduira en langue mi’kmaq par "Ukkwisit’nkwis".
- Le prénom Léa se traduira en langue mi’kmaq par "Pitalu".
- Le prénom Sandra se traduira en langue mi’kmaq par "Geleiwatlnu".
- Le prénom Maxime se traduira en langue mi’kmaq par "Tjenopitoqsit".

 

Le prénom Jean en langue mi'kmaq

Le prénom «Jean» devient «Sa'n» en langue Mi'kmaq.
Des équivalents "chrétiens" existent car les missionnaire avaient très tôt pensé à traduire chrétiennement les prénoms ou noms que portaient les Autochtones.

(Jean I, page 269 - Evangile selon Jean - La parole faite chair - Au commencement était la parole , et la parole était Dieu»)

 

 


Vous désirez la traduction de votre prénom ou nom en langue mi'kmaq?

 

Faites un don (Contribution non remboursable)

 

 

 

 

C'est un prix raisonnable!  Dites-vous que tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal

(Welawtig!  Agnutmul msit wen, mu kisi, pilute’telmamint, wejkui’aqmit koqwajo’taqan newte tliapankiluksin wjit newte ta’n tel lukutl’tijik)

 

 

   

Nom de famille

Certains diront qu'on ne traduit pas un nom, mais tous les noms ont leurs origines :)
Par exemple les noms de famille Béliveau et Belliveau vient du mot «bailliveau».

Selon le dictionnaire «Les Canadiens-Français -Origine des familles» , page 40, on donne la signification suivante : «Belliveau : De Bellevaux, commune du dép. de la Haute-Savoie, arr. de Thonon. Bailliveau est un rejeton des forêts, et dérive de bacillus, petit bâton ou verge.»

Nous retrouvons la même signification dans le «Dictionnaire universel François et Latin - vulgairement appelé dictionnaire Trévoux», Tome premier, La Compagnie des Librairies Associées, Paris, 1732»
Au mot bailliveau à la page 708 on nous réfère à Baliveau à la page 723 où on donne comme signification : «Baliveau : Terme des Eaux & Forêts. Jeune arbre au dessous de 40 ans , qu'on est obligé de reserver dans les coupes.»

 



Le nom Béliveau en langue mi'kmaq

En langue Mi'kmaq on pourrait traduire «bailliveau» par «Kumoojeak'» (aussi écrit Kumujeak)
qui signifie «il devient un arbre» (It becomes a tree) ou «arbre grandissant»




Désirez-vous connaître l'origine et l'équivalent de votre nom en langue mi'kmaq?

 

Je peux le trouver l'origine de votre nom s'il figure parmis les noms des colons de la Nouvelle-France, et j'en connais de nombreux autres.

Je peux aussi vous donner l'équivalent (traduction) de votre nom de famille qui est français ou anglais en langue Mi'kmaq.
Je peux aussi le traduire de l'Algonkin OU Atikamekw OU Innu OU Ci OU Mohawk, mais seulement si vous connaissez sa signification en français ou en anglais.



Certains Autochtones ont pu "adopter" un nom "français" ou "anglais" sans pour autant être Français ou Anglais

CANADA - 1857 - La loi «The Gradual Civilization Acte» exige des Indiens et Métis de sexe masculin âgés de plus de 21 ans qu'ils sachent lire, écrire et parler l'anglais ou le français et les oblige à choisir un nom de famille approuvé par lequel ils serait légalement reconnus.

 

Les Amérindiens des USA...

USA - 1890 - Le «Indian Naturalization Act» décrété par le Commissioner of Indian Affairs oblige que soit imposé à chaque Indien un prénom anglais chrétien. Interdiction de traduire des noms indiens pour ne pas offenser les non-Indiens. Les surnoms qui servent de nom de famille doivent être en anglais ou traduits en anglais et raccourcie s'ils sont trop long. La lois prévoie que es nouveaux noms devaient être expliqué aux Indiens.

_____________________________________________________________________________


Kepmite'tmnej ta'n wetapeksulti'kw  -  Respectons nos origines

Kepmite'tmnej ta'n teli-l'nuulti'kw  -  Ayons un profond respect de nos racines autochtones