La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

genealogie-autochtone.cagenealogie-autochtone.ca

  

- Généalogie autochtone - Exemple d'une élaboration de l'arbre des ancêtres -

- Exemple de généalogie du patronyme -

- Exemple de généalogie matrilinéaire utérine - Exemple d'une lignée autochtone à être authentifiée -

- Preuves généalogiquesGuide pratique pour tracer votre généalogie -

- Qui est Autochtone selon vous ? - Article 35 de la constitution - 

- Qui peut vous représenter ? - Homogénéité génétique -

  -  Artistes Québécois, Acadiens et Canadiens ayant des racines autochtones -

     - Votre nom en langue mi'kmaq  - Tarifs proposés - Partage -

    - L'auteur: Jean-Claude-Sa'n Béliveau -

Autre recherche possible:   Génealogie de la noblesse

 

 Découvrez Mi'kma'ki : - Mi'kma'wisimk - Lois sur les Indiens - Noms Autochtones - Le mot pour désigner la femme -

 

 

 

 

 Jean-Claude-Sa'n Béliveau, recherchiste en généalogie autochtoneJean-Claude-Sa'n Béliveau, recherchiste en généalogie autochtone

 

 


  Traditionnellement, la dimension sociale de notre identité est assurée par un sentiment d’appartenance à des groupes sociaux plus ou moins larges, dans lesquels notre généalogie nous a objectivement inscrit.

 

 Conseils pour faire vos propres recherches

Faites vos recherches, ça vous coûtera moins cher.

Un bon conseil, faites vos propres recherches d'abord, il vous en coûtera moins cher si vous décidez par la suite de confier vos recherches à une personne plus expérimentée ou si vous décidez de faire authentifier celles-ci.

Lisez l'article «À quel prix l'arbre généalogique?» chez LaPresse. Selon cet article, pour une recherche généalogique non spécifiquement autochtonecertains et certaines demandent: Une "Lignée" pour 75$ à 150$, 350$ pour une "table de 5 générations" (petit arbre), de 1,000$ à 7,000$ pour un "arbre complet".  D'autres chargent de 30$ à 100$ l'heure. 

 Ce n'est pas parce que vos ancêtres avaient des noms de consonance française. anglaise ou autre qu'ils n'étaient pas Autochtones.  plupart se sont vu obligés à choisir un nom de famille "convenable" en 1857 au moment de l'adoption de la loi «The Gradual Civilization Acte», Une loi similaire obligeant les Autochtones des USA a porter un nom de langue anglaise en 1890.

 Attention cependant de ne pas prendre pour acquis ce que vous trouverez sur les forums et blogs de généalogie, certaines affirmations ne sont que du copié/collé d'un forum à l'autre. Une même information retrouvées trois fois n'en fait pas une vérité.

Ce n'est pas parce que vous avez trouvé la même information dans des forums et des blogs que vous devez croire que les renseignements inscrits sur un document d'archive seraient faux et que le curé s'était trompé.

 On doit savoir qu'au début de la colonie les prêtres et missionnaires étaient ceux qui avaient la charge légale d'enregistrer les mariages, baptêmes et sépultures qu'ils conservaient à leur église. Ils en faisaient une copie manuscrite qui était envoyée à Québec. Les notaires avaient aussi le rôle d'enregistrement des contrats de mariage, des vente de terrains, etc. Il n'y avait pas d'autres types d'enregistrements sauf les listes de passagers et les recensements. À ceux-ci se sont ajouté des récits historiques.

 

Les noms sont quelques fois changés

On peut voir sur internet des sites qui prétendent que Mius d'Entremont avait épousé Marie Coyoteblanc en 1678.  Comment pouvait-elle porter le nom "Coyotte Blanc" puisqu'il n'y avait pas de coyote en Acadie à cette époque.  L'habitat des coyotes était le centre des USA jusqu'à la frontière centre du Canada.  Les coyotes ont migré vers le Québec et les Maritimes que vers 1950.

Cette femme à qui certains ou certaines tiennent à donner les nom de «Coyotte Blanc» a cependant véritablement existé.  C'est le troisième fils de Pilippe Mius d'Entremont, Philippe Mius dit D'Azit (Mieusse au recensement), qui épousa celle que le missionnaire avait baptisé "Marie" afin de pouvoir l'épouser selon les rites de l'église.  Les généalogistes amateurs lui donnent le nom Kjipuktuk, le nom donné à son village aujourd'hui nommé Halifax. 

Kjipuktuk signifie "grand port" ou "remblai d'eau" (great harbour / water embankment) en langue mi'kmaw. 

Pourquoi tenir à vouloir lui donner ce nom?

Philippe Mius d'Azit et sa femme Marie au recensement de 1708Philippe Mius d'Azit et sa femme Marie au recensement de 1708

Section de la page du recensement de l'Acadie de 1708

Philippe Mieusse D'Azit 48 ans et Marie sa femme 38 ans

 

  Selon des rumeurs sur les forums et blogs monsieur Justin Trudeau aurait des racines autochtones. 

C'est faux!

Son ancêtres le Sieur Jean Nicolet de Belleborne avait épousé en 1626 en PREMIER mariage Jeanne Bahmaadjimowin (aussi nommée Giisis Nipissirinienne). Elle était membre de la nation Nipissing de la région du lac des Allumettes. Elle a eu une fille, Euphrodine-Madeleine Nicolet. Son épouse Algonquine est morte après avoir eu Euphrodine.

Son ancêtres le Sieur Jean Nicolet de Belleborne avait épousé en SECOND mariage Marguerite Couillard en 1637, NEUF ans après son premier mariage. Monsieur Trudeau est descendant du deuxième mariage avec Marguerite Couillard, pas du premier mariage.

Son ancêtres le Sieur Jean Nicolet de Belleborne avait épousé en SECOND mariage Marguerite Couillard en 1637, NEUF ans après son premier mariage. Monsieur Trudeau est descendant du deuxième mariage avec Marguerite Couillard, pas du premier mariage.

Justin Trudeau n'a pas d'ancêtres AutochtonesJustin Trudeau n'a pas d'ancêtres Autochtones

 (Photo: La Presse Canadienne)

 

 Selon des rumeurs sur les forums et blogs certaines personnes du patronyme Pelletier auraient une ancêtre Autochtone nommée Antaya. C'est faux!

L'origine du nom Antaya vient du mariage le 13 avril 1661 à Québec de François Pelletier et de Anthaïa, une Montagnaise portant le prénom de baptême Dorothée. Le mariage avait été célébré par le Père Albanel, prêtre missionnaire au Poste du Domaine du Roi à Tadoussac. Nouvelle-France. Dorothée La Sauvagesse dite Antaya décéda quelques mois plus tard sans avoir eu d'enfant avec François Pelletier. Il n'y a donc aucun descendant de ce couple. Avec le temps, son nom devint « François Pelletier Antaya » et plusieurs familles québécoises portent aujourd'hui le nom de famille Antaya.

On donna comme surnom à François le nom de son épouse décédée nommée Antaya de qui il n'avait eu aucun enfant.  Ce sont les enfants de Marguerite Morisseau deuxième épouse et de François Pelletier qui ont perpétué le nom «Antaya».

Lire l'excellent site de L'Association des familles Pelletier.

 

 

Oeuvre représentant votre ancêtre

Un bel exemple d'affirmation erronée sur Internet, on affirme sur certains blogs, forums et site de généalogie que Choctaw Belle serait leur ancêtre arrivée au "début de la colonie".  Bien évidemment on lui prête un autre nom.  Pourtant une simple recherche en utilisant le portrait nous montre que l'oeuvre représentant Choctaw Belle a été peinte en "1850"... plus de "300 ans" plus tard !!!

Choctaw Belle par Phillip Romer, 1850.Choctaw Belle par Phillip Romer, 1850.

  (Imaginez cette peinture dans une forêt sous des branches et feuillages jusqu'à ce que le colon construise sa cabane de10'x10' avec plancher en terre battue, des fenêtres inexistantes ou avec des volets sans vitres ou avec des vitres faites de papier ciré ou de peau animal    L0L

 

 _________________________________________________________

 

 

 

 

 Termes utilisés sur ce site Web

"Arbre des ancêtres"  =  généalogie de tous les ancêtres trouvés dans un "Arbre" comptant de "nombreuses branches"

"Lignée du patronyme du père = généalogie des ancêtres de la "branche" du nom du père

"Lignée" du "patronyme" de la mère" = généalogie des ancêtres de la "branche" du "patronyme" de la mère (du nom de famille de son père)

"Lignée" du "patronyme" du père + "patronyme" de la mère = généalogie des ancêtres de la "branche" du "patronyme du père" ET du "patronyme de la mère"

"Lignée matrilinéaire utérine" = généalogie remontant la "lignée" des "femmes" (mère, grand-mère, arrière grand-mère...) 

"Documenté" = accompagné de "documents d'archives"

"Patronyme" = "nom de famille" du "père"

 

 

 

 Demandez une recherche généalogique

 

Ce courriel est pour vous assurer que je suis libre et pour vous informer du moment approximatif

où vous devriez recevoir la recherche généalogique demandée (en tenant compte des recherches en cours)

Il sert aussi à vous informer de l'adresse de courriel à utiliser pour effectuer votre contribution PayPal ou Interac.

(Consulter la page recherches proposées pour connaître la tarification)

 

Que ce soit pour une généalogie de "lignée" du "patronyme" ou "matrilinéaire" ou pour une généalogie de "l'arbre" des ancêtres

ou la recherche d'un ancêtre possédant un titre de noblesse,

la recherche se faisant à partir de bases de données numérisées ou sur micro-fiches (jusqu'à 1941 au Québec),

vous devez me fournir votre certificat de naissance (qui comprend votre nom et ceux de vos parents)

ainsi qu'un document tel l'acte de mariage de vos parents ou acte(s) de décès

et tout autre renseignements utiles concernant vos grand-parents. 

Vous pourrez cependant joindre vous-même votre certificat de naissance si vous préférez garder l'anonymat.   

 

Il faut du temps.  Rien ne sert de faire une demande de recherche généalogique si vous êtes pressé(e).

Cette "recherche généalogique" ne peut remplacer une "recherche successorale" qui pourrait être faite par un(e) notaire.